CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Aomine Daiki, Kiseki no Sedai no Ace.

Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master

avatar

J'ai rédigé : 94 messages depuis mon arrivée, le : 25/08/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Numéro & Poste: 69 - Dieu
Niveau: 69
XP's:
69/69  (69/69)

MessageSujet: Aomine Daiki, Kiseki no Sedai no Ace.   Sam 29 Sep - 16:29

NOM : Aomine
PRENOM : Daiki
ÂGE 16 ans.
CLASSE : 1ère année.
ECOLE : Touou Gakuen.
BOULOT : Lycéen.
CODE : Auto-validation.

caractère.

Daiki possède un caractère vraiment impossible, et ce n'est pas peu dire. C'est le genre de mecs en train de dormir au fond de la classe, flemmard et désinvolte, sans cesse en train de chercher à échapper au monde pour se reposer quelque part. Il n'aime pas du tout qu'on lui dicte quoi faire, agissant librement sans se préoccuper de ce que pensent les autres.
Sa politique est de suivre son propre chemin et ses propres envies, quitte à se faire déteste d'autrui. Par ailleurs, n'écoutant que lui-même, il est capable d'écraser quiconque se trouverait sur son chemin, même sa propre équipe, si ces derniers avaient l'idée d'aller à l'encontre de ses intentions.
Notons également que le jeune homme possède un amour incommensurable pour le basket. Il en a toujours été accro, et joue davantage par plaisir qu'autre chose. Ce sport passe avant tout pour lui, même les études ou des amis ne sauraient le détourner de son plaisir.
Toutefois, la force change les gens et Daiki ne fait pas exception à la règle : arrogant à souhait, il joue désormais pour chercher à se "divertir" en humiliant et écrasant son adversaire. Ne doutant pas une seule seconde de ses capacités, il est capable de se mettre en colère lorsque quelqu'un se dresse devant lui, bien qu'au final, il n'ait cesse de chercher un rival capable de lui tenir tête. Esprit de compétition, dira-t-on.
Pour terminer, il est bon de savoir qu'il est très familier avec la plupart des gens, parlant souvent de façon grossière, et appelant les gens par des surnoms ou leur prénom, en général, mais n'usant jamais de suffixes - et encore moins de politesse.


physique.

Daiki est plutôt bien gâté par la nature au niveau du physique, et rien qu'à le croiser dans la rue, on voit qu'il est taillé pour le basket. Mesurant un bon mètre quatre-vingt douze, il a une peau assez foncée, ce qui est plutôt inhabituel, laissant à penser qu'il vient d'une autre région. Sur sa tête se dressent de courts cheveux bleus foncés, une caractéristique peu habituelle - ou peut-être n'est-ce qu'une simple teinture -, qu'il ne prend pas la peine de coiffer, ces derniers n'ayant pas assez de longueur pour rendre cet acte réellement utile.
Un visage carré à l'expression dur, de beaux yeux bleus brillant d'une froideur sans égale, une bouche sans défaut notable se tordant généralement en une expression narquoise qui laisse paraître son caractère des plus exécrables. Oui, un visage sans caractéristique particulière, au travers duquel se traduit un ennui quasi-omnipotent.
Au niveau de sa corpulence, le jeune homme possède des bras et des jambes assez évocateurs, puisqu'on y voit pas mal de muscles. En effet, il possède quatre-vingt cinq kilos de masse musculaire, lui octroyant une endurance sans égale, puisqu'il serait capable de jouer un match entier sans problèmes, et est doté de capacités physiques pour le moins exceptionnelles - notamment en agilité et en vitesse.


histoire.

« Aussi loin que je me souvienne, il a toujours tenu un ballon de basket dans sa main. »

Personne ne devient tout de suite exceptionnel, et ça a également été le cas pour Aomine Daiki. On ne sait que très peu de choses sur son passé, si ce n'est que depuis tout petit, il a toujours joué au basket. Il aime ce sport plus que quiconque, et y jouait très souvent dans la rue, avec des adultes malgré le fait qu'il n'était à l'époque qu'un simple enfant. Fervent accro de ce sport, et ce même s'il n'y a pas tout de suite excellé, il jouait sans relâche, s'amusant à le pratiquer. Il a rencontré Momoi Satsuki, une fille qui n'habitait pas très loin de chez lui, et se lia rapidement d'amitié avec. Les circonstances de leur rencontre restent inconnues, mais ils étaient très proches, la demoiselle octroyant même à son ami le surnom "Dai-chan". Et puis, au fil du temps, elle se mit à aimer le basket elle aussi, et les deux amis entrèrent au collège de Teikô.

C'est à ce moment-là que tout commença à dérailler pour le jeune homme. Peut-être qu'en prenant du recul, on peut en arriver à se dire que tout cela aurait bien fini si Daiki n'était pas allé dans ce collège. La prochaine chose qu'il y fit, évidemment, ce fut de s'inscrire au club de basket, puisqu'il désirait jouer avec davantage de gens. Il désirait progresser, affronter des personnes plus fortes et s'amuser au basket, c'est pourquoi il entra dans l'équipe. La première année se déroula sans problèmes, mais c'est dans cette dernière qu'il rencontra Kuroko Tetsuya. Tout d'abord surpris et de ce fait effrayé par la faible présence de ce dernier, il commença à jouer avec lui, constatant son manque de talent flagrant malgré son amour pour le basket. Cependant, Daiki ne voulait pas le voir perdre sa motivation, et lui proposa de le rejoindre, quelle que soit sa force.

Le premier tournoi inter-collèges se déroula sans problèmes, Daiki étant considéré comme l'as de son équipe, sa force étant le pilier de Teikô. C'est en grande partie - pour ne pas dire totalement - grâce à lui qu'ils remportèrent le championnat, du fait qu'il était si fort. La seconde année, Kuroko rejoint la seconde équipe, jouant quelques matchs aux côtés de Daiki qui n'en était que plus ravi. Toutefois, cela ne pouvait pas durer, et la situation changea lorsque le jeune homme prit conscience d'une chose : il était devenu trop fort. Malgré les dires de Tetsuya qui lui paraissaient réalistes, il considérait qu'il était le seul à pouvoir se battre, étant devenu le numéro 1 du Japon. Finalement, Teikô gagna le championnat les deux autres années, puis les cinq prodiges décidèrent de se séparer : Aomine partit à Touou, une école qui comptait uniquement sur l'individualité.

Des mois avaient passé depuis, et Daiki n'avait pas perdu un seul match depuis. Il sautait les entraînements, arrivait en retard aux matchs et ne jouait même pas sérieusement. Son équipe arriva sans difficultés à l'Inter-High, son score ne descendant pas en dessous de 100 points, du fait de sa participation en grande partie. Un jour, son équipe en arriva à devoir affronter Seirin, le lycée où était parti Kuroko : les jugeant trop faibles, Daiki n'arriva que pour la seconde partie, mais cette mince participation fut suffisante pour lui permettre d'écraser littéralement cette équipe. Après tout, qu'avait-il espéré en venant à ce match ? Au suivant, il battit avec quelques difficultés Kise, qui avait copié son style de basket. Néanmoins, il ne vint même pas à la finale qui se déroulait contre l'équipe d'Akashi, du fait d'une blessure qu'il s'était faite en plein match.

Désormais, Daiki est remis de ce petit incident, mais ça lui est égal. Il n'a toujours pas trouvé de rival qui puisse être à sa hauteur, et se contente de jouer au basket à sa guise, en espérant un jour trouver quelqu'un qui puisse lui faire face. Quelqu'un qui puisse un jour lui apprendre le goût du mot défaite, afin qu'il puisse enfin redevenir celui qu'il était avant. Afin qu'il puisse enfin reprendre du plaisir à jouer, comme il le faisait.


Fiche codée par Akuma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroko-no-basket-rpg.activebb.net
 
Aomine Daiki, Kiseki no Sedai no Ace.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUR DU JAPON -- 19 au 26.05.2013
» Colorful forest - Ft. Daiki ; Tutoriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko no Basket RPG :: Premier Quart-Temps :: Formulaire d'inscription :: Formulaires acceptés-
Sauter vers: